Médiathèque du cas clinique -Cardiologie pédiatrique-

Que peut cacher une bradycardie fœtale ?

Retour



Une mère âgée de 26 ans, G2P1, sans antécédents pathologiques notables, est adressée dans notre service à 26 SA pour bradycardie fœtale sinusale aux alentours de 100 bpm.

ATCDs familiaux : Frère ayant bénéficié d’une implantation d’un pacemaker à l’âge de 35 ans pour une cardiopathie non précisée ; notion de mort subite de 2 cousins (à l’âge de 40 ans et 42 ans). 

La grossesse était bien suivie, sans dysgravidies, sans anomalies structurelles décelables à l’écho-cœur fœtale hormis la bradycardie sinusale à 95 bpm, le caractère permanent de cette bradycardie était confirmé par une écho-cœur fœtale à 31 SA.

Pas de notion de prise médicamenteuse.

Accouchement à un terme de 37SA +2j

Bonne adaptation à la vie extra utérine et eutrophie.

L’examen physique n’a pas révélé de malformations.

ECG ci-joint ; Holter rythmique ci-joint.

Biologie : pas de troubles ioniques.

ETT : VG non dilaté, de bonne fonction systolique.














Quel est votre diagnostic





Envoyer