femme enceinte

Tout ce que vous devez savoir sur le cerclage durant la grossesse

Note ce post
Temps de lecture :3 Minute, 15 Seconde

Le cerclage durant la grossesse est une intervention médicale pratiquée chez certaines femmes enceintes afin de prévenir les fausses couches et les accouchements prématurés. Dans cet article, nous aborderons les aspects essentiels de cette procédure, tels que les indications, la technique utilisée et les risques associés.

Comprendre le cerclage : qu’est-ce que c’est ?

Le cerclage est une intervention chirurgicale qui consiste à poser un fil autour du col de l’utérus pour le maintenir fermé et empêcher son ouverture prématurée. On parle également de “suture cervicale” ou simplement de “cerclage”. Cette procédure est généralement réalisée entre la 12ème et la 14ème semaine de grossesse et peut être retirée vers la 37ème semaine, avant le début du travail.

Indications du cerclage lors de la grossesse

Incompétence cervicale

L’incompétence cervicale est la principale indication pour le cerclage grossesse. Il s’agit d’une condition dans laquelle le col de l’utérus est trop faible pour supporter le poids de l’enfant à naître et s’ouvre prématurément, provoquant des fausses couches ou des accouchements prématurés. Les causes de l’incompétence cervicale peuvent être congénitales (présentes dès la naissance) ou acquises (suite à des interventions chirurgicales, des traumatismes ou des infections).

Antécédents de fausses couches ou d’accouchements prématurés

Les femmes ayant déjà eu une ou plusieurs fausses couches tardives (après 16 semaines de grossesse) ou des accouchements prématurés peuvent également bénéficier d’un cerclage grossesse. Il est essentiel d’analyser les antécédents médicaux et obstétricaux de la femme enceinte pour déterminer si le cerclage est nécessaire.

Lire :  Test de grossesse positif : le temps après la nidation pour obtenir un résultat fiable

Techniques de cerclage

Cerclage transvaginal

Le cerclage transvaginal est la technique la plus couramment utilisée. Elle consiste à passer un fil autour du col de l’utérus par voie vaginale puis à le serrer et le nouer pour maintenir le col fermé. Cette intervention est généralement réalisée sous anesthésie loco-régionale ou péridurale et ne nécessite pas d’hospitalisation.

Cerclage abdominal

Dans certains cas, notamment lorsque le col de l’utérus est trop court ou difficile à atteindre par voie vaginale, un cerclage abdominal peut être pratiqué. Cette procédure implique de réaliser une incision abdominale et d’accéder au col de l’utérus par cette voie pour poser le fil. Le cerclage abdominal nécessite une anesthésie générale et une hospitalisation de quelques jours.

Risques et complications

Comme toute intervention médicale, le cerclage grossesse comporte certains risques et complications, bien que rares :

  • Infections : les infections peuvent survenir après la pose du cerclage, mais elles sont généralement traitées rapidement avec des antibiotiques.
  • Saignements : il peut y avoir des saignements durant ou après l’intervention, qui sont habituellement légers et ne nécessitent pas de traitement spécifique.
  • Rupture prématurée des membranes : dans de rares cas, le cerclage peut provoquer une rupture prématurée des membranes et entraîner un accouchement prématuré.
  • Échec du cerclage : malgré le cerclage, certaines femmes peuvent toujours connaître une fausse couche ou un accouchement prématuré.

Comment se préparer au cerclage quand on est enceinte ?

Avant de procéder au cerclage, il est essentiel de discuter avec votre médecin des avantages et des inconvénients ainsi que des alternatives possibles. Il vous informera également des examens, tels que l’échographie et les analyses sanguines, à réaliser avant l’intervention. Enfin, vous devrez suivre les recommandations de votre médecin concernant la prise d’antibiotiques prophylactiques ou d’autres traitements pour réduire le risque d’infection.

Lire :  Comment se débarrasser du smegma : conseils d'hygiène pour hommes et femmes

En résumé, le cerclage grossesse est une intervention médicale visant à prévenir les fausses couches et les accouchements prématurés chez les femmes présentant un risque élevé en raison de l’incompétence cervicale ou de leurs antécédents obstétricaux. Il existe plusieurs techniques de cerclage, telles que le cerclage transvaginal et abdominal. Bien que cette procédure comporte des risques et des complications, elle permet généralement d’améliorer les chances de mener une grossesse à terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

spondylarthrite ankylosante Post précédent Comprendre la sacro-iliite : causes, symptômes et traitements
bien etre printemps Prochain post Adoptez ces astuces printanières et épanouissez-vous pleinement !
Total
0
Share