eczema sur le bras

Soulager naturellement les symptômes de l’eczéma

5/5 - (1 vote)
Temps de lecture :7 Minute, 55 Seconde

Nous sommes régulièrement confrontés à des patients souffrant d’eczéma. Cette maladie inflammatoire chronique de la peau touche de nombreuses personnes, des nourrissons aux adultes. Bien que l’eczéma ne se guérisse pas, il est possible d’atténuer et de prévenir les poussées grâce à des remèdes naturels et en adaptant son hygiène de vie. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail comment soulager naturellement les symptômes de l’eczéma.

Comprendre l’origine des poussées d’eczéma

L’eczéma est une maladie multifactorielle, ce qui signifie que plusieurs causes entrent en jeu. Même si des prédispositions génétiques favorisent son développement, l’environnement joue également un rôle déterminant. Le dysfonctionnement du système immunitaire à l’origine de l’eczéma peut être provoqué par :

– Le stress : l’augmentation du taux de cortisol perturbe le système immunitaire et provoque des poussées. Le stress chronique est donc un facteur déclenchant fréquent de l’eczéma.

– Les allergies : 50% des personnes souffrant d’eczéma ont des allergies associées. Les pneumallergènes comme les acariens ou le pollen, mais aussi les allergies alimentaires, peuvent provoquer des poussées d’eczéma.

– Les infections : les virus, bactéries et champignons peuvent être à l’origine de poussées d’eczéma. Les staphylocoques dorés sont notamment impliqués dans l’aggravation des lésions.

– L’environnement : la pollution, l’humidité, la sécheresse de l’air, le froid et le chaud favorisent les poussées d’eczéma. Les irritants comme les détergents sont également en cause.

– Les cosmétiques : les conservateurs, parfums, émulsifiants contenus dans les produits d’hygiène peuvent provoquer des réactions allergiques se manifestant par de l’eczéma.

Cerner les facteurs déclenchants est indispensable pour prévenir et limiter les poussées d’eczéma. Un carnet de suivi peut vous aider à identifier vos éléments irritants personnels.

Apaiser les démangeaisons avec des remèdes naturels

La principale manifestation de l’eczéma reste les démangeaisons, parfois insupportables. Grâce à leurs propriétés apaisantes et anti-inflammatoires, de nombreux remèdes naturels permettent de soulager ces démangeaisons :

Lire :  Acné rétentionnelle : Les origines et facteurs déclencheurs

– L’avoine : sous forme de compresses, de bains ou de crèmes, l’avoine soulage efficacement les démangeaisons. Ses actifs calmants réduisent les rougeurs.

– Le calendula : la crème de calendula, plante aux vertus anti-inflammatoires, améliore significativement les symptômes de l’eczéma.

– Le bicarbonate de soude : ajouté dans le bain, il diminue les démangeaisons grâce à ses propriétés apaisantes. Il nettoie aussi la peau en douceur.

– Les huiles végétales : en application locale, l’huile de coco, de chanvre, de jojoba, adoucissent et nourrissent la peau sensible.

– L’aloe vera : le gel frais issu de ses feuilles, hydratant et protecteur, calme les irritations de l’eczéma.

– Les hydrolats de lavande, camomille ou bleuet vaporisés sur la peau soulagent également les démangeaisons.

Ces quelques remèdes naturels, sans danger ni effet secondaire, apportent un vrai soulagement en cas de poussée d’eczéma.

Prévenir les crises d’eczéma grâce à l’alimentation

De récentes études ont mis en évidence le rôle de l’alimentation dans la prévention des poussées d’eczéma. En effet, certains aliments peuvent déclencher des réactions inflammatoires et immunitaires aggravant l’eczéma. À l’inverse, une alimentation adaptée renforce l’organisme et minimise les risques de crise :

– Éviter les aliments inflammatoires comme les produits laitiers, le gluten, les œufs, l’alcool, le sucre raffiné.

– Consommer des fruits et légumes de saison riches en antioxydants (choux, épinards, kiwis…).

– Privilégier les oméga 3 contenus dans les poissons gras et les huiles de colza, de lin, de noix.

– Boire suffisamment d’eau pour hydrater la peau (1,5L par jour minimum).

– Prendre chaque jour des probiotiques pour équilibrer la flore intestinale.

– Compléter avec des vitamines A, B, C, D, E, du zinc et du sélénium.

Un régime anti-inflammatoire, riche en antioxydants et en acides gras essentiels, permet de réduire significativement la fréquence et l’intensité des poussées d’eczéma.

Renforcer les défenses immunitaires pour lutter contre l’eczéma

Puisque l’eczéma résulte d’un dysfonctionnement du système immunitaire, stimuler les défenses naturelles de l’organisme aide à combattre la maladie. Pour booster votre immunité, nous vous conseillons de :

– Dormir suffisamment : le manque de sommeil affaiblit le système immunitaire. Visez 7 à 9h de sommeil par nuit.

– Pratiquer une activité physique régulière d’intensité modérée : la sécrétion d’hormones induite renforce les défenses immunitaires.

– Gérer votre stress par la relaxation : méditation, yoga, cohérence cardiaque, massages, sont d’excellents alliés.

– Prendre chaque jour des complexe vitaminés avec vitamine C, vitamine D et probiotiques : ils stimulent les défenses naturelles.

Lire :  Démangeaisons sur tout le corps : causes et solutions

– Éviter la consommation excessive d’alcool qui altère le fonctionnement du système immunitaire.

– Arrêter le tabac : outre ses effets néfastes sur la santé, il affaiblit les défenses de l’organisme.

En adoptant ces mesures d’hygiène de vie, vous permettrez à votre système immunitaire de mieux vous protéger contre les agressions extérieures déclenchant l’eczéma.

Améliorer l’hydratation de la peau atteinte d’eczéma

La sécheresse cutanée est l’un des principaux symptômes de l’eczéma. Il est donc essentiel d’hydrater sa peau en profondeur pour préserver sa fonction barrière :

– Appliquez chaque jour une crème hydratante adaptée au type de peau (colloïdale, corporelle, pour peaux atopiques).

– Privilégiez des huiles végétales nourrissantes comme l’huile d’avocat, de bourrache, d’argan, de jojoba.

– Humidifiez l’air ambiant avec un humidificateur si l’atmosphère est sèche.

– Prenez des douches courtes à l’eau tiède et terminez par un jet d’eau froide pour refermer les pores.

– Évitez les bains chauds qui assèchent la peau et favorisent les poussées d’eczéma.

– Buvez beaucoup d’eau, de tisanes et de soupes pour hydrater la peau de l’intérieur.

– Appliquez des masques hydratants une à deux fois par semaine.

Une peau bien hydratée sera plus résistante face aux agressions extérieures et moins sujette aux poussées inflammatoires d’eczéma.

Réduire les irritations cutanées avec des huiles essentielles

Grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, les huiles essentielles soulagent les irritations liées à l’eczéma. Attention cependant : certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes. Voici les plus indiquées :

– Huile essentielle de camomille romaine : anti-inflammatoire, apaisante et cicatrisante.

– Huile essentielle de lavande officinale : accélère la cicatrisation et calme les démangeaisons.

– Huile essentielle de niaouli : antibactérienne, elle assainit la peau.

– Huile essentielle de tea-tree : anti-infectieuse, elle soigne les lésions suintantes.

– Huile essentielle de petit grain bigarade : régénère l’épiderme abîmé.

2 à 3 gouttes sur une huile végétale appliquées localement chaque jour, ou quelques gouttes dans le bain, suffisent pour profiter des bienfaits des huiles essentielles contre l’eczéma.

Soulager l’eczéma des nourrissons avec des soins adaptés

L’eczéma du nourrisson, ou dermatite atopique, concerne environ 20% des bébés. Quelques mesures permettent de soulager leur peau irritée :

– Utilisez un pain dermatologique sans savon pour la toilette et le bain.

– Appliquez régulièrement une crème émolliente hypoallergénique sur les zones sèches.

– Évitez les vêtements irritants en laine ou synthétiques. Privilégiez le coton, la soie, le bambou.

Lire :  Comprendre l'infection à l'origine de l'ongle vert

– Humidifiez la chambre pour que le bébé ne soit pas en contact avec un air trop sec.

– Donnez-lui un bain d’avoine colloïdale hydratant et apaisant 2 à 3 fois par semaine.

– Changez régulièrement les draps et traitez-les avec un adoucissant hypoallergénique.

Suite à l’avis de votre pédiatre, vous pourrez également utiliser momentanément une crème à la cortisone pour calmer les poussées aiguës d’eczéma.

Choisir les bons cosmétiques pour une peau atopique

Les peaux atopiques réagissent mal aux conservateurs, parfums, tensioactifs présents dans les cosmétiques classiques. Certains conseils vous aideront à choisir les bons soins :

– Optez pour des produits hypoallergéniques portant la mention “Testé sous contrôle dermatologique”.

– Évitez les crèmes nourrissantes à base d’eau qui peuvent dessécher la peau.

– Préférez les soins sans parfum pour réduire les risques d’allergie et d’irritation.

– Choisissez des soins enrichis en agent hydratant (acide hyaluronique), en céramides protecteurs et sans conservateur.

– Nettoyez votre peau avec des laits démaquillants doux ou des huiles lavantes adaptées.

– Optez pour un pain surgras sans savon pour ne pas agresser l’épiderme lors du nettoyage.

– Apposez le logo Cosmebio sur les produits respectueux des peaux sensibles.

En sélectionnant rigoureusement vos soins avec ces critères, vous préserverez votre peau atopique des irritations.

Prévenir la sécheresse cutanée chez l’enfant

La peau des enfants est fine et fragile, et s’assèche vite en cas d’eczéma. Quelques réflexes limitent ce dessèchement :

– Appliquez une crème hydratante corps et visage matin et soir sur peau humide.

– N’utilisez pas de savons détergents qui altèrent le film hydrolipidique naturel.

– Donnez des bains courts à 37°C avec un pain dermatologique et rincez à l’eau tiède.

– Séchez par tamponnements sans frotter.

– Evitez les bains trop chauds et trop fréquents qui assèchent.

– Habillez votre enfant avec des vêtements en coton, chanvre ou soie, et lavez-les à l’adoucissant.

– Hydratez l’air de la chambre si besoin avec un humidificateur.

– Massez régulièrement votre enfant avec des huiles végétales nourrissantes.

– Donnez-lui une alimentation saine et hydratante.

Grâce à ces mesures protectrices, vous préserverez la souplesse et l’hydratation de l’épiderme de votre enfant.

Adapter son hygiène de vie pour diminuer les poussées

Certains gestes d’hygiène de vie contribuent aussi à réduire la fréquence des poussées :

– Dormir suffisamment pour limiter le stress.

– Pratiquer une activité physique régulière pour renforcer le système immunitaire.

– Gérer son stress par des techniques de relaxation ou méditation.

– Éviter l’excès de chaleur qui dessèche la peau (sauna, bain trop chaud).

– Protéger sa peau du soleil avec un indice SPF 50 et des vêtements.

– Éviter les irritants comme la laine, les détergents, solvants, et adoucissants parfumés.

– Aérer et humidifier l’air de son logement.

– Nettoyer régulièrement literie, peluches et tapis avec un produit adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preservatifs Post précédent Comment Parler de Sexualité à Vos Enfants
traitement ongles verts Prochain post Comprendre l’infection à l’origine de l’ongle vert
Total
0
Share