Vitamine E : ses Rôles, les Aliments Riches et le Bienfait pour la Santé

vitamine e

Aujourd’hui, la vitamine E est largement discutée comme remède naturel à une variété de maladies. Quels sont exactement les rôles que joue la vitamine E dans le corps ? Quels sont les aliments qui en renferment plus que d’autres ? Et pour quelles raisons est-ce si souvent considérée comme un bienfait pour la santé ? Découvrons ensemble tous les bienfaits de la Vitamine E et pouvons-nous dire avec certitude qu’elle est vraiment bonne pour notre santé ?

Qu’est-ce que la vitamine E et quels sont ses rôles ?

La vitamine E est une vitamine liposoluble qui fait partie des antioxydants. Elle est présente dans les germes des céréales, les fruits, les légumes, l’huile végétale et les produits laitiers. La vitamine E est le terme général qui se réfère spécifiquement à un groupe chimique de composés appelés tocophérols et tocotriénols (Vitamin E). La forme la plus active de la vitamine E est le gamma-tocophérol (Vitamin E Gamma), qui représente environ 60 % des formes actives disponibles pour le corps humain.

Le rôle principal de la vitamine E dans le corps humain est de protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, connus pour accélérer le processus de vieillissement. La vitamine E agit également comme un antioxydant dans l’organisme, ce qui signifie qu’elle combat les effets nocifs des composés chimiques induits par l’environnement, tels que le monoxyde de carbone et les métaux lourds. En outre, la vitamine E joue un rôle important dans la promotion de la santé cardiovasculaire et l’intégrité cellulaire.

Lire :  Élastase fécale dans les selles : qu'est-ce que c'est ?

Quelle est la structure chimique de la vitamine E?

La structure chimique de la vitamine E est formée par quatre tocophérols ou tocotriénols qui peuvent être divisés en deux principaux types: alpha-tocophérol et gamma-tocophérol. Les formes alpha-tocophérol (α-T) et gamma-tocophérol (γ-T) sont les plus abondantes et représentent environ 95 % et 5 % respectivement des tocophérols dans l’alimentation humaine. Les formes β et δ-tocophérol sont également présentes dans certaines aliments de façon marginale, mais représentent moins de 2 % des tocophérols absolus et ne jouent pas un grand rôle nutritionnel.

Comment fonctionne la vitamine E dans le corps humain?

La vitamine E protège le corps des effets nocifs des radicaux libres qui peuvent endommager les membranes cellulaires, les protéines, et l’ADN cellulaire. Les radicaux libres sont générés par une variété de moyens, notamment le tabagisme, l’exposition à des toxines environnementales et une alimentation riche en calories. La vitamine E se lie aux radicaux libres libres et les empêche de causer des dommages aux cellules du corps. Plusieurs études ont montré que la vitamine E aide à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de cancer et d’autres maladies.

Carence en Vitamine E: Risques et Symptômes

Les carences en vitamine E sont rares car elle est trouvée dans une variété d’aliments. Cela peut se produire lorsqu’un individu n’obtient pas suffisamment de vitamine E par son alimentation ou quand il y a un dysfonctionnement du métabolisme qui entrave l’absorption et l’utilisation des vitamines liposolubles.

Les personnes souffrant d’une carence en vitamine E peuvent présenter des symptômes tels que des troubles neurologiques, une démence, des troubles de la vision, une fragilité capillaire élevée, une fatigue musculaire et une accumulation anormale de calcium sur les os. De plus, les personnes qui sont à risque de carence en vitamine E comprennent les patients présentant une malabsorption intestinale chronique, une cirrhose hépatique, des troubles métaboliques génétiques et des troubles immunitaires chroniques ou héréditaires.

Lire :  Fistule durale artério-veineuse

Aliments Riches en Vitamine E: Apport Recommandé pour l’Alimentation Humaine

Il existe de nombreux aliments riches en vitamine E. Les aliments riches en vitamine E comprennent les germes de blé, les noix telles que les amandes (7 mg/100 g), l’huile végétale telle que l’huile d’amande (12,4 Shmg / 100 g) et l’huile de soja (20 mg / 100 g), le jaune d’oeuf (2 mg / 100 g), la margarine (1 mg / 100 g), le beurre avec du sel (1,75 mg / 100 g), le germe de maïs (1,9 mg / 100 g), les graines de tournesol (5,17 mg / 100 g). Les fruits riches en vitamine E comprennent l’avocat (2,68 mg/100g), la datte (0,31 mg/100g) et l’abricot (2,2 Shmg/100g). Une dose saine d’aliments riches en vitamine E doit fournir au moins 8 à 10 milligrammes de vitamine E par jour. En outre, la vitamine E est une vitamine liposoluble et son absorption intestinale dépend étroitement des graisses alimentaires.

Supplémentation en Vitamines : Est-ce Que cela Fonctionne ?

De nombreuses études ont été effectuées pour examiner les effets bénéfiques des suppléments en vitamine E pour la santé humaine. Une étude récente a montré que la supplémentation en vitamine E à fortes doses peut entraîner une réduction des effets secondaires associés au cancer du sein chez les femmes en post-traitement, ainsi qu’une amélioration de la survie globale. Une autre étude, qui a examiné les bienfaits de la supplémentation en vitamine E, a montré que la supplémentation en vitamine E peut réduire le risque de cataracte et d’autres maladies oculaires dégénératives.

Bien que les effets bénéfiques démontrés soient encourageants, plusieurs études ont montré que l’utilisation à long terme de fortes doses de vitamine E n’est pas sûre et peut entraîner des conséquences néfastes pour la santé humaine. Par conséquent, il est important de parler à votre médecin avant d’envisager une supplémentation en Vitamine E car un apport excessif peut entraîner des effets secondaires indésirables tels qu’une stomatite, une perte d’appétit, une sécheresse buccale, des maux de tête et des vertiges.

Lire :  Dapagliflozine : à quoi ça sert ? Quels sont les effets secondaires ?

Pour en savoir plus , vous pouvez regarder sur ce site.

Conclusion

En conclusion, la vitamine E est une vitamine liposoluble essentielle qui joue un rôle important dans l’intégrité cellulaire, dans la santé cardiovasculaire et en tant qu’antioxydant. Les carences en vitamine E sont rares, mais les personnes à risque peuvent présenter des symptômes neurologiques sévères qui nécessitent un traitement médical. Les aliments riches en vitamine E incluent les germes de céréales, les noix telles que l’amande, le jaune d’oeuf, la margarine et le beurre avec du sel. Un apport journalier recommandé en vitamines E est d’environ 8 à 10 milligrammes par jour. Cependant, il est préférable de consulter votre médecin avant toute supplémentation en vitamines, car un excès peut entraîner des effets secondaires dont on veut se passer.